« MÉTÉO DES PROFONDEURS» 2020

« Encore », de la série « Chroma » : dessin numérique et techniques mixtes, Dim: 59,4X42cm, Mars 2020.

Fabriquer des images. De la nostalgie plastique vers des ailleurs possibles, bientôt, plus tard, une résilience viendra dans la synthèse: une hyper-nature? Mes dispositifs agissent dans des paysages fictifs et nos profondeurs. Ni bons ni mauvais, ils sont un état de fait, la reconnaissance de notre nature technique et sensuelle, insatiable, et toujours productrice pour le meilleur et pour le pire. Absinthe, Anis, Chrome, Céladon, Cyanure, Emeraude….les verts naturels et artificiels sont fusionnés. La polychromie séduit, puis bascule de l’exotique au toxique.

Les Dessins mixtes pour la réalisation d’estampes ou risographies mêlent les expérimentations graphiques et colorées. La référence au texte testamentaire de Derek Jarman n’est pas un hasard elle salue l’approche poétique et intime de la couleur.

Avec les monotypes je reviens à une pratique purement analogique. Des formes conscientes dansent, nées d’une post-nature océanique elles oscillent entre le végétal et l’animal. Je m’inspire des morphologies et interactions d’espèces extrêmement fragiles ou invasives en cas de modification drastique des biotopes.

«Chroma #9 et #7»: dessin numérique et techniques mixtes, Dim: 59,4X42cm, Mars-Avril 2020.

« Bivalve amoureux »: Détail, monotype et encres sur papier, 59,4X42cm, Avril 2020.
« Bivalve amoureux »: Monotype et encres sur papier, 59,4X42cm, Avril 2020.

« Émois des abysses »: Monotype, encres et gouaches sur papier, 59,4X42cm, Avril 2020.